Read our article on

.

En 2021, rares sont les marques qui ne disposent pas d’un site web. Plusieurs situations sont possibles où un site doit être lancé ex nihilo : nouvelle marque, nouvelle société, ouverture dans un nouveau pays. Pour cet exemple, nous allons considérer un site partant de zéro dans un marché concurrentiel, suivant une stratégie SEO et l’appliquant par des efforts constants.

Sans ancienneté et sans liens externes, le contenu éditorial ou le catalogue du site ne sera valorisé qu’au fil des mois, par paliers de visibilité successifs sur 3 ans. Dans ce cas de figure, on entend qu’un site est “référencé” quand il est bien établi sur son marché en SEO, avec une marque reconnue et une couverture équivalente à celle de ses concurrents.

1 – Première année : une faible visibilité naturelle

La première année après le lancement du site est consacrée à le faire émerger.

Il partira avec un déficit de notoriété face aux concurrents implantés sur le marché :

  • leur ancienneté leur donne un avantage dans leur visibilité organique
  • ils bénéficient d’une autorité aux yeux des moteurs de recherche par le nombre de liens externes (backlinks) provenant de sites tiers, ces liens représentant un poids majeur dans l’algorithme de positionnement des moteurs
  • pour notre site, la marque sera inconnue pour les internautes qui le verront s’afficher dans les résultats de recherche, il subira donc un Taux de clic plus faible que la normale

A la fin de la première année d’existence, la visibilité naturelle (qu’on mesurera en Impressions dans les moteurs de recherche) du site sera faible, on l’estime à 20% de son potentiel :

  • sa visibilité sera garantie sur des requêtes de marque, dont le volume de recherche dépendra de la notoriété de la marque
  • il débutera sa visibilité hors-marque sur des requêtes génériques peu concurrentielles (dites long-tail), donc faibles

2 – Deuxième année : un SEO qui grimpe

La deuxième année est celle du décollage du site dans sa visibilité. Le site prend de l’autorité aux yeux des moteurs de recherche par ses nouveaux liens et sa notoriété.

Sa visibilité sur sa marque progresse. Sa visibilité sur les requêtes génériques décolle par une présence étendue sur les requêtes Long-tail et par des percées sur des requêtes Top-tail :

  • des positions en page 1 principales apporteuses de trafic
  • des positions en pages 2 et 3 en embuscade.

Le site subira une instabilité dans ses positionnements, les moteurs de recherche le confronteront au jugement des internautes dans leurs résultats de recherche par des tests de positions hautes sur des mots-clés forts sur des périodes courtes. La progression se fera par paliers plutôt que d’une manière linéaire.

Le site atteindra 50% de son potentiel en fin de deuxième année.

3 – Troisième année : un site puissant en visibilité naturelle

La troisième année établit le site comme un acteur de référence dans son marché, c’est la confirmation. Il approche de la notoriété de ses concurrents.

Sa visibilité se stabilise sur des requêtes génériques fortes avec un ratio de 20/80 (20% des requêtes apporteront 80% de la visibilité), complétées par les requêtes long-tail nombreuses. Son trafic marque progresse avec la notoriété de la marque. L’objectif de visibilité sur son marché est atteint.

Le SEO reste néanmoins une stratégie où les efforts doivent être constants. Un site est en concurrence avec les progressions respectives des autres acteurs et est soumis aux évolutions des moteurs de recherche et des comportements du marché. Atteindre un objectif est une réussite, mais s’y maintenir et le dépasser implique une stratégie SEO ininterrompue.

Read our article on

.

Artefact Newsletter

Interested in Data Consulting | Data Marketing | Digital Activation?
Read our monthly newsletter to get actionable advice, insights, business cases, from all our data experts around the world!

Newsletter Sign Up