Lire l’article paru sur le site media Strategies.fr

.

Le groupe ADP confie à l’agence Artefact 3000 la communication marque et commerciale de ses deux marques (Groupe ADP et Paris Aéroports), ce périmètre étant précédemment partagé entre les agences W (groupe Havas) et Babel.

Selon nos informations, au terme d’un appel d’offres piloté par Pitchville, le groupe ADP confie à l’agence Artefact 3000 la communication marque et commerciale de ses deux marques (Groupe ADP et Paris Aéroports), ce périmètre étant précédemment partagé entre les agences W (groupe Havas) et Babel. La compétition, lancée en septembre dernier, opposait cinq agences: Artefact 3000, Sid Lee Paris, TBWA\Paris ainsi que les deux sortantes. L’épilogue de cette compétition majeure intervient alors que le groupe ADP reste durement affecté par la crise sanitaire. Après un exercice 2020 aux allures d’annus horribilis -chiffre d’affaires en baisse de 80%, le groupe a bénéficié de la reprise du trafic l’an dernier, en hausse de 37% sur un an. Mais le retour à la normale n’est pas prévu pour demain. Avec 160 millions de passagers comptabilisés dans l’ensemble de ses aéroports, dont 41,9 millions à Paris, le trafic 2021 du groupe ADP représente seulement 45,6% de celui enregistré en 2019. Pour les deux aéroports parisiens de Roissy-Charles-de-Gaulle et d’Orly, l’écart avec la situation en amont de la crise est du même ordre. Les 26,2 millions de passagers accueillis l’an dernier à Roissy ne constituent ainsi que 34,4% du trafic de 2019, tandis qu’à Orly, les 15,7 millions de voyageurs flirtent tout juste avec 50% du total noté en 2019.

Lire l’article paru sur le site media Strategies.fr

.

Artefact Newsletter

Interested in Data Consulting | Data & Digital Marketing | Digital Commerce ?
Read our monthly newsletter to get actionable advice, insights, business cases, from all our data experts around the world!

Newsletter Sign Up